Ouverture de la Maison de santé

35 rue de Beauvois - La construction de la Maison de Santé Pluridisciplinaire entre dans sa dernière phase. La partie neuve de 617 m² a ouvert au public le 5 juillet 2019. La partie existante est en cours de réaménagement jusqu’à l’automne. L’ensemble de plus de 840 m² sera achevé en octobre 2019. Ce projet permet d’améliorer l’offre de soins dans notre ville.


- Découvrez les intérieurs de la Maison de santé en bas de cette page.

PNG - 498.1 ko
Vue de la façade principale
Vue de la façade principale

Une solution adaptée
Notre pays doit faire face depuis plusieurs années à une baisse de la démographie médicale. Les pouvoirs publics ont accentué leurs interventions afin de répondre à cet enjeu majeur. Localement, la municipalité a lancé dès 2014 une réflexion avec les professionnels de santé de la commune. Un diagnostic territorial et une concertation approfondie ont été conduits avec l’appui du cabinet spécialisé Acsantis. En 2016, cette démarche participative a débouché sur la décision de créer une structure d’exercice regroupé et pluridisciplinaire, la mieux à même d’attirer de nouveaux professionnels et d’améliorer la prise en charge des patients.

Au cours de cette réflexion commune aux professionnels de santé de la ville, les praticiens du cabinet médical situé rue de Beauvois ont émis le souhait d’évoluer vers une maison de santé pluridisciplinaire (MSP). Une MSP est une structure labellisée par les autorités de santé au sein de laquelle les professionnels travaillent en exercice libéral, regroupé et pluridisciplinaire. Pour obtenir ce statut, des critères précis sont exigés (nombre de médecins généralistes, spécialistes et professionnels paramédicaux, organisation des soins…). Le cabinet de la rue de Beauvois était d’ailleurs le seul de la commune à répondre à ces critères.

JPEG - 55.8 ko
Hall d’accueil

Un projet dynamique
Les praticiens du cabinet ont été rejoints par d’autres professionnels de la ville mais aussi extérieurs à la commune pour s’associer au projet de MSP. Le projet a été validé par l’Agence Régionale de Santé (ARS) en 2017 qui a souligné sa qualité et sa pertinence pour améliorer l’offre de soins dans notre ville. La validation de l’ARS permet aussi à la Ville de bénéficier d’une importante subvention de l’Etat et de la Région Centre-Val de Loire.

Le périmètre de la structure a été défini en étroite concertation avec les professionnels associés au projet. Le terrain mitoyen du cabinet appartenait déjà à la Commune. Cela a permis de créer une extension à l’ancien cabinet médical à réaménager, permettant d’accueillir au total près d’une vingtaine de professionnels.

Un concours d’architecture
Pour mettre en œuvre le projet de maison de santé, la Ville a fait l’acquisition au cours de l’été 2017 du cabinet médical existant de 230 m². Depuis cette date, les praticiens versent un loyer à la Commune. La municipalité a également lancé un concours d’architecture afin de sélectionner le maître d’œuvre. C’est le cabinet Adquatio qui a été retenu à l’issu de cette procédure de mise en concurrence. Après l’obtention du permis de construire, les travaux ont commencé en juillet 2018.

Le volume architectural est conçu avec simplicité et découpé de patios ou semi-patios apportant de la lumière au cœur du bâtiment et proposant des espaces plus calmes et préservés des vues directes, traités en jardins zen. Le bâtiment est conçu en structure bois massif avec isolation extérieure. Les parties en bois apparent sont nombreuses à l’intérieur du bâtiment ce qui lui procure une ambiance chaleureuse, contribuant à la détente et au bien-être des usagers, à la fois par l’esthétisme et les qualités hygrométriques et acoustiques du bois.

Une offre médicale pluridisciplinaire
Le 5 juillet 2019, l’extension neuve de 617 m² a ouvert au public. Elle accueille les trois médecins généralistes associés au projet. Leur action volontariste leur permet d’ores-et-déjà d’avoir l’appui régulier de médecins remplaçants ainsi que d’internes. Leurs démarches pour accueillir de nouveaux associés sont désormais facilitées avec l’ouverture de l’établissement qui dispose de cinq cabinets de médecine générale.

La Maison de santé accueille également trois infirmières ainsi qu’une sage-femme, ce qui constitue une nouveauté dans notre ville. Deux pédicures-podologues y sont installés ainsi que cinq masseurs-kinésithérapeutes au sein d’un espace spécialement aménagé. La Maison de santé compte par ailleurs deux chirurgiens-dentistes avec l’arrivée début novembre d’un nouveau professionnel aujourd’hui extérieur à la commune.

Une évolution anticipée
Au sein du nouvel établissement, des espaces communs (salle de réunion, salle de soins) faciliteront la mise en œuvre de l’organisation pluridisciplinaire de la Maison de santé. La structure ouvre avec plus d’une quinzaine de professionnels. Elle dispose encore de possibilités d’accueil et le projet intègre également la faisabilité d’extensions ultérieures pour répondre à son évolution future.

Ce projet est complémentaire de l’action globale de la municipalité destinée à accroitre l’offre de soins dans notre ville. En 2017, plusieurs médecins ophtalmologistes, des orthoptistes, un médecin gynécologue et une pédiatre se sont installés dans notre commune. L’année 2018 a vu par ailleurs l’ouverture du centre de réadaptation fonctionnelle Le Coteau et l’EHPAD Les Ombrages, gérés par l’UGECAM. La présence médicale s’est ainsi fortement renforcée dans notre ville.

Les praticiens associés de la Maison de Santé Pluridisciplinaire :

35 rue de Beauvois

Médecins généralistes :
02 38 43 21 48
Dr Didier BAUMIER
Dr Richard MAILLIU
Dr Fabienne VIGUIER

Chirurgiens-dentistes :
Dr Lauranne BAUMIER - 02 46 91 08 02
Dr Annie DI PLACIDO - 02 38 43 73 40

Infirmières :
06 88 14 16 57
Noémie DOLLEANS
Samira SERRA VERGNE

Masseurs-kinésithérapeutes :
02 38 72 63 52
Sébastien BRENDER
Morgane MOTHIRON
Matthieu SALLÉ
Maxime SCHEFFER

Pédicures-podologues :
02 38 54 13 11
Cassandra BAGUR
Claire COUSSON

Sage-femme :
07 83 03 45 71
Julie CARBUCCIA

Questions-Réponses :

La Maison de Santé Pluridisciplinaire (MSP) est une action majeure du projet municipal. Des informations parfois inexactes ou incomplètes circulent à son sujet. Faisons le point sur les principales questions :

- Quel est le coût de la Maison de santé ?
Le montant prévisionnel du projet est de 2 678 529 euros HT. Ce montant total se décline de la façon suivante :
- Acquisition du cabinet médical existant (bâtiment + parking) : 422 100 € HT
- Marché de maîtrise d’œuvre (cabinet d’architecture) : 273 429 € HT
- Marché de travaux : 1 599 000 € HT
- Autres prestations (études, sécurité du chantier…) : 178 000 € HT
- Provisions pour révisions ou actualisation de prix : 180 000 € HT
- Assurances dommage ouvrage : 26 000 € HT

- La Ville reçoit-elle une aide financière ?
Oui. Grâce à la validation du projet par l’Agence Régionale de Santé (ARS), la Ville bénéficie d’une subvention de 680 000 euros de l’Etat et de la Région-Centre Val de Loire.

- Comment a été fixé le prix de l’acquisition du cabinet médical existant ?
Le cabinet est un bâtiment de 230 m² édifié sur un terrain de 1 366 m² comprenant un parking et situé en centre-ville. Le prix convenu, de 422 100 euros, a été validé à l’unanimité du conseil municipal. Il est compris dans la fourchette de l’évaluation réalisée par le service des domaines. Il est conforme à ce qui est habituellement pratiqué pour des biens comparables dans notre ville.

- La municipalité a-t-elle favorisée un médecin qui est également conseiller municipal ?
Non. Le cabinet de Beauvois était le seul comptant des médecins généralistes et pouvant ainsi évoluer en Maison de Santé Pluridisciplinaire. La municipalité ne voulait pas empêcher ce projet d’intérêt général au motif qu’un des quatre praticiens était par ailleurs conseiller municipal de l’opposition. Par ailleurs, ce conseiller n’a pas pris part au vote des délibérations pouvant le concerner.

- La Ville achète-t-elle le matériel des médecins ?
Non. Chaque praticien apporte son matériel. C’est aussi le cas par exemple du nouveau chirurgien-dentiste qui arrive avec son fauteuil.

- Les médecins sont-ils salariés par la Ville ?
Non. Au sein d’une MSP, l’exercice est libéral. Les professionnels de santé versent par ailleurs un loyer à la Commune, propriétaire de l’établissement.

- Quel est le loyer mensuel versé par les professionnels à la Commune ?
Le loyer est de 7 euros le mètre carré. Ce montant a été fixé à l’unanimité par le conseil municipal. Il se situe dans la fourchette de ce qui se pratique dans les autres MSP. Les charges de fonctionnement (eau, électricité, téléphone…) sont payées par les professionnels.

- Suivez l’avancement du chantier en images :